Shared posts

19 Feb 23:00

Italie : Salvini ne sera pas jugé pour avoir « séquestré des migrants »

by €ric
Une commission du Sénat italien a décidé de ne pas ouvrir un procès contre Matteo Salvini. Le ministre de l’Intérieur est accusé d’avoir empêché le débarquement de migrants plusieurs jours en août. Le Sénat tout entier aura le dernier mot d’ici un mois.
19 Feb 22:59

Thierry Mariani (RN) : « Une incohérence à manifester contre l’antisémitisme, et vouloir accueillir sur notre sol ces islamistes qui nous ont déclaré la guerre » [Vidéo]

by Rédaction
Thierry Mariani (RN) :  « Je rejette fermement l’idée de faire revenir les djihadistes « français » ! Il y a une incohérence à manifester contre l’antisémitisme, et vouloir accueillir sur notre sol ces islamistes qui nous ont déclaré la guerre…» Interrogé sur Bachar al-Assad, Thierry Mariani a expliqué qu’il préférait « un régime autoritaire qu’un régime […]
19 Feb 22:59

Guillaume Bigot accuse les médias d’avoir inventé un « Antisémitisme Gilet Jaune » [Vidéo]

by Rédaction
Guillaume Bigot : « On a inventé ex nihilo avec la diffusion d’images (d’actes antisémites) et une propagande bien orchestrée “L’Antisémitisme Gilets Jaunes” ». Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 
19 Feb 22:59

Les Gilets jaunes ? Des cons, pour Gaspard Gantzer, l’ancien chargé de com’ de Hollande

by Philippe Le Grand
Intervenant sur Cnews ce lundi, Gaspard Gantzer, ancien responsable de la communication de François Hollande quand ce dernier était à l’Élysée, n’a pas caché le mépris que lui inspirent les Gilets jaunes. Sur le plateau de Cnews, Gantzer  a réagi suite aux insultes dont à fait l’objet Ingrid Levavasseur, l’une des figures du mouvement, dimanche […]
19 Feb 22:59

La médiocratie à l’épreuve de l’affaire Finkielkraut

by Polémia
La médiocratie à l’épreuve de l’affaire Finkielkraut
Pour les journalistes, l’antisémitisme des années 30 est de retour au sain des Gilets jaunes. Finkielkraut leur explique pourtant patiemment qu’il n’en est rien, en vain.
19 Feb 22:59

En s’attaquant aux médias, les Gilets Jaunes ont posé un acte authentiquement révolutionnaire

by Polémia - Paris
En s’attaquant aux médias, les Gilets Jaunes ont posé un acte authentiquement révolutionnaire
Castigat ridendo mores : "elle (la comédie) corrige les mœurs par le rire" disait le poète latin Horace. C’est cette idée qui a inspiré la démarche des Bobards d’Or. Quel était notre objectif ? Rire et faire rire des mensonges des médias pour les inciter à ne plus recommencer. Mais les médias, hélas ! sont incorrigibles. Ils retombent toujours dans les mêmes travers.
19 Feb 22:57

LPH 131 : Le tabou de l’esclavagisme arabo-musulman

by Admin

Quand on nous parle d’esclavage, à l’école, à la télévision ou dans les discours politiques, on ne parle quasi-exclusivement que de la traite organisée par les méchants occidentaux dans le cadre du commerce triangulaire. Jamais il n’est question d’une autre traite, pourtant bien plus ancienne, bien plus longue, bien plus importante, violente et meurtrière : la traite arabo-musulmane. Pourquoi ce tabou et que recouvre-t-il ?

L’article LPH 131 : Le tabou de l’esclavagisme arabo-musulman est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

19 Feb 22:57

Les djihadistes divisent l’Europe – Journal du 19/02/2019

by Admin

1) Les djihadistes divisent l’Europe

VO : Alors que le président américain Donald Trump a demandé aux Etats européens d’accueillir leurs ressortissants partis faire le djihad en Syrie, les différents pays du Vieux Continents demeurent divisés sur la question. Derrière la demande étasunienne plane en effet le risque de multiplication des cellules terroristes partout en Europe.

 

2) PMA : une catastrophe de santé publique en devenir

VO : La Procréation Médicalement Assistée, future bombe sanitaire ? De plus en plus d’études scientifiques mettent en avant la corrélation positive entre des troubles physiques ou mentaux chez les enfants nés d’une PMA.

 

3) Orthographe : la chute libre se poursuit

VO: Les Français toujours plus mauvais en orthographe. Selon un sondage, le niveau est en chute libre dans les CV.

 

4) L’actualité en bref

L’article Les djihadistes divisent l’Europe – Journal du 19/02/2019 est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

19 Feb 22:57

Marseille : au moins deux blessés dans une attaque au couteau, l'assaillant abattu par la police

Deux personnes ont été victimes d'une attaque au couteau ce 19 février sur la Canebière à Marseille. Leur pronostic vital ne serait pas engagé. Une troisième personne aurait été blessée au niveau des jambes par des éclats de balles d'après une autre source policière. A l'arrivée de la police, l'assaillant aurait sorti une arme à feu, entraînant l'intervention des forces de l'ordre. Il a été mortellement touché. L'agression s'est produite vers 16h45, à l'intersection entre la Canebière, principale artère du centre-ville, et la rue de Rome. 

Alors que son pronostic vital était engagé, l’assaillant est finalement décédé. Selon des sources proches de l'enquête, il avait 36 ans et était inconnu des services de renseignements mais avait déjà été condamné pour meurtre.

«La situation est en cours d'évaluation par la section antiterroriste du parquet de Paris, en relation avec le parquet de Marseille», a dans un premier temps précisé à l'AFP le parquet de Paris. Le procureur de la République et le maire Les Républicains de Marseille, Jean-Claude Gaudin, se sont rendus sur place. Le parquet de Paris a finalement estimé qu'il s’agissait d'un «acte de droit commun», écartant toute saisine de sa section antiterroriste.

Lire aussi : Fusillade à Beaune : les habitants choqués, deux suspects interpellés et le mobile raciste retenu

19 Feb 22:55

Selfie avec une arme: Alexandre Benalla aurait acheté le pistolet une semaine avant

Ce qu’il dit être un «pistolet à eau» serait en fait une arme bien réelle. Une semaine avant de poser armé sur une photo, Alexandre Benalla s’était rendu dans une armurerie parisienne, rapporte BFM TV, se référant à Tracfin.
19 Feb 22:55

L'Arabie saoudite «attaque» l'Iran par le flanc Est

La tournée du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en Asie a été traitée de manière univoque par les médias: le royaume est soupçonné de réorienter sa politique vers l'est.
19 Feb 22:54

Berlin ne pourrait-il plus contrôler les ventes d’armes de Paris?

Le 14 janvier, la France et l’Allemagne auraient signé un accord secret sur leurs ventes d’armes qui prévoirait que les deux parties ne puissent plus s’opposer à un contrat passé par l’une d’elles avec un pays tiers, comme la législation allemande le permet actuellement, indique le magazine allemand Der Spiegel.
19 Feb 22:54

Placé en détention provisoire, Benalla devrait dormir en prison cette nuit

À l'issue de son audition ce mardi par les juges d'instruction du tribunal de grande instance de Paris dans le cadre l'affaire des violences du 1er mai, l'ex-collaborateur du Président Macron, Alexandre Benalla, a été placé en détention provisoire, soupçonné d'avoir violé les conditions de son contrôle judiciaire.
19 Feb 22:49

Lauren Southern fustige les ONG pro-migration

by Euro Libertes

La militante canadienne de droite Lauren Southern, s’est entretenue avec le quotidien hongrois Magyar Hirlap au sujet de son prochain documentaire, Borderless (Sans frontières).

Mme Southern et son équipe voulaient d’abord montrer comment l’immigration massive désintègre la culture et les traditions de l’Europe, mais elles ont ensuite découvert un aspect dont on parle moins : l’immense réseau criminel des passeurs et des ONG qui favorisent l’immigration illégale en Europe.

Elle a également critiqué les politiciens qui simulent la compassion afin de servir leur propre popularité, tout en ignorant ce qui se passe avec les migrants en Europe.

Les Européens et les migrants sont tous des victimes, car les seconds sont incités à venir dans des pays qui ne veulent pas et ne peuvent pas s’occuper d’eux.

« Des vies sont ruinées par de fausses promesses », a dit Lauren Southern, ajoutant que les migrants sont « attirés vers un paradis qui n’existe pas. »

Bonus : vidéo du discours de Lauren Southern au Parlement européen au sujet de l’immigration.

Source : Voice of Europe

Traduction Cenator pour LesObservateurs.ch.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

Cet article Lauren Southern fustige les ONG pro-migration est apparu en premier sur Eurolibertés.

19 Feb 16:23

Matteo Salvini à Sassari en Sardaigne.

by Lionel Baland

Ligue.jpg

Italie. Meeting, ce 18 février 2019, du dirigeant de la Ligue, vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Matteo Salvini à Sassari dans le cadre de la campagne pour les élections régionales en Sardaigne du 24 février 2019 :

L 2.jpg

L 3.jpg

18 Feb 21:51

La demandeuse d’asile collégienne de 14 ans qui avait interpellée Macron était en réalité majeure

by Francois
Le 18 avril, Emmanuel Macron est de passage par Saint-Dié-des-Vosges. Aïda prend son courage à deux mains et s’approche du président. Avec sa mère et ses grands-parents, cette adolescente a fui la Russie où la famille est en danger, affirme-t-elle. Mais leur demande d’asile a été rejetée par la France. Elle raconte son histoire, des […]
18 Feb 21:51

L’Autriche durcit les peines pour violences faites aux femmes : « Les suspects viennent très souvent d’autres pays et ont d’autres cultures »

by Koba
VIENNE (Reuters) – Le gouvernement de droite a annoncé mercredi dernier des peines plus sévères pour les crimes violents, en particulier à l’encontre des femmes, tout en évoquant une récente série d’affaires dans lesquelles des étrangers sont soupçonnés d’avoir tué des femmes. « Nous avons vu, au début de cette année, une série d’assassinats frapper notre […]
18 Feb 21:51

«On a un cœur, on a une âme» Deux Françaises détenues en Syrie souhaitent rentrer en France « sans sacrifier leur islam rigoriste » (MàJ)

by Sebastien de Lyon
Ces femmes djihadistes veulent revenir en France.Elles se considèrent comme des "gens normaux" et "excluent de sacrifier leur islam rigoriste." Comment peut-on être favorable au retour de ces djihadistes en France ?La société française n'est pas assez menacée ? pic.twitter.com/hkGP00hCG8 — Tancrède ن (@Tancrede_Crptrs) 19 février 2019 […] Elles ont fui le groupe Etat islamique […]
18 Feb 21:50

Bruxelles. 95% des pickpockets dans les transports publics sont des étrangers

by Rédaction
pickpockets
95% des pickpockets dans les transports publics à Bruxelles sont des étrangers . Selon des chiffres obtenus par un membre du Parlement, environ 95% des pickpockets opérant dans les transports en commun bruxellois ou à proximité de ceux-ci sont des étrangers. Le député belge Brecht Vermeulen (N-VA) aurait demandé des informations sur les nationalités des petits […]
18 Feb 21:48

Chronique du Village planétaire du 18/02/19 : Enquête sur Soros

by PBergerault

Cette semaine, la « Chronique du Village planétaire » évoque l’ouvrage de Pierre-Antoine Plaquevent : »Soros et la société ouverte » aux éditions Le Retour aux Sources. Portrait de ce « personnage si caractéristique de l’hyper-classe ploutocratique planétaire »george soros
.

L’article Chronique du Village planétaire du 18/02/19 : Enquête sur Soros est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

18 Feb 21:48

Zoom avec Michel Drac : l’insurrection dans l’impasse !

by Admin

L’écrivain et blogueur à succès Michel Drac livre une brillante analyse sur les profonds changements qui secouent la société française. Il évoque la mutation du paysage politique en cours et à venir, la révolte des Gilets Jaunes qu’il qualifie d’impasse et la peur grandissante des élites.

L’article Zoom avec Michel Drac : l’insurrection dans l’impasse ! est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

18 Feb 21:48

Gilets Jaunes : Un acte 14 sur fond d’anniversaire – Journal du 18/02/2019

by Admin

1) Gilets Jaunes : un acte 14 sur fond d’anniversaire

VO : Les Gilets Jaunes ont fêté leurs 3 mois d’existence avec de nouveaux rassemblements samedi et dimanche. Si la mobilisation est revue un peu à la baisse, les participants sont plus motivés que jamais, outrés par la propagande du gouvernement…

2) LBD 40 – GLI F4 : des armes dans le viseur

VO : Ces acronymes barbares n’étaient pas connus il y a encore quelques mois, les LDB 40 et les GLI F4 sont devenus les ennemis publics n°1 des Gilets Jaunes. Ces armes non létales utilisées par la police pour le maintien de l’ordre ont déjà fait des dizaines de blessés…

3) Syrie : l’Etat Islamique terrassé ?

VO : Fin de parcours pour l’Etat Islamique. La coalition internationale est sur le point de reprendre le dernier bastion du groupe terroriste en Syrie. Une victoire territoriale qui ne signifie pourtant pas la fin de Daesh.

4) L’actualité en bref

 

 

L’article Gilets Jaunes : Un acte 14 sur fond d’anniversaire – Journal du 18/02/2019 est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

18 Feb 21:46

L'UE fait un «croche-pied financier» à l'Arabie saoudite

L'inscription de l'Arabie saoudite sur la liste européenne des pays à haut risque de financement du terrorisme pourrait mettre en péril les investissements du plan Vision 2030.
18 Feb 21:44

Un écolier américain arrêté pour avoir refusé de prêter allégeance au drapeau de son pays

Un garçon âgé de 11 ans a été détenu par la police en Floride après avoir refusé de participer au serment d’allégeance, informe The Independent. Il a déclaré que le drapeau américain offensait les Noirs.
18 Feb 21:44

Le groupe français Naval Group va créer une co-entreprise avec la Société des industries militaires saoudiennes

by Laurent Lagneau

Alors que le gouvernement français est régulièrement critiqué par des ONG au sujet des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite, le groupe français Naval Group a signé un protocole d’accord avec la Société des industries militaires saoudiennes [SAMI – Saudi Arabian Military Industries Company] en vue de créer une co-entreprise en Arabie Saudite. L’annonce en a...

Cet article Le groupe français Naval Group va créer une co-entreprise avec la Société des industries militaires saoudiennes est apparu en premier sur Zone Militaire.

18 Feb 21:44

La marine iranienne met un nouveau type de sous-marin en service

by Laurent Lagneau

Deux mois après avoir reçu son premier « destroyer » de la classe Sahand [qui n’affiche qu’environ 2.000 tonnes de déplacement, ce qui est « léger » pour un navire de ce type, ndlr], la marine iranienne a mis en service un sous-marin d’un nouveau type, lors d’une cérémonie organisée à Badar-Abbas, le 17 février. Appelé « Fateh » [le « conquérant »...

Cet article La marine iranienne met un nouveau type de sous-marin en service est apparu en premier sur Zone Militaire.

18 Feb 21:43

Chute annoncée du « califat » de l’EI en Syrie : un simple épisode d’une guerre sans fin

by Franck Deletraz

Si la coalition arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes et la plupart de ses alliés occidentaux se félicitent depuis plusieurs jours déjà de la « fin imminente » du « califat » de l’EI en Syrie, nous commettrions une grave erreur d’appréciation en pensant que ce conflit est non seulement terminé mais surtout gagné. De par sa nature et celle de notre ennemi, la faculté qu’a ce dernier à « disparaître » pour frapper à nouveau là où l’on ne l’attend pas, ses innombrables relais et bases arrière dans le monde entier, et notamment en Europe, tout porte à croire, au contraire, que la guerre de l’Occident contre la barbarie islamiste, à l’instar de celle du Bien contre le Mal, n’en finira jamais vraiment.

« Victoire tactique » mais « défaite stratégique »

Alors que les combats continuaient de faire rage dans Baghouz, dernier réduit officiel de Daech en Syrie, un commandant des FDS indiquait encore samedi que « la victoire sera annoncée dans quelques jours ». Or, tous les services de renseignement savent parfaitement que les djihadistes de l’EI ont, depuis longtemps déjà, minutieusement organisé leur retour à la clandestinité. C’est d’ailleurs là l’une des très justes observations faites récemment par le colonel Legrier, commandant de la Task Force Wagram, dans une tribune publiée par la Revue de la Défense nationale, dans laquelle il parle d’une victoire « tactique » de la coalition, mais d’une « défaite stratégique ». En effet, explique-t-il, « l’ennemi » n’a « pas été autant [détruit] qu’on a bien voulu le faire croire », et il n’a pas été atteint dans « son moral et sa volonté de combattre » puisqu’il a « déployé jusqu’au bout une combativité inébranlable ». En outre, poursuit le colonel Legrier, la « défaite devenue inéluctable, il s’est exfiltré vers des zones refuges pour poursuivre la lutte en mode insurrectionnel, ne laissant sur place qu’une poignée de combattants étrangers ».

Comment importer une guerre chez soi

Des combattants notamment « français » qui, faits prisonniers, continuent de bénéficier de la générosité suicidaire de notre pays. Ainsi, rappelons-le, alors que ces assassins ont pris les armes contre nos soldats, notre gouvernement, craignant de les voir tomber aux mains des autorités irakiennes qui n’hésitent pas à fusiller, se démène aujourd’hui pour obtenir leur rapatriement en France où, nous promet le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, « ils seront tous judiciarisés, et incarcérés » dès leur arrivée. Au total, cela représenterait pas moins de 150 individus, dont 90 mineurs, pour la plupart tellement endoctrinés que certains experts les jugent « irrécupérables »… De quoi améliorer la situation en France où, comme l’a annoncé jeudi Nicole Belloubet, une trentaine de détenus, condamnés pour des liens avec le djihadisme et ayant séjourné dans la zone syro-irakienne, seront libérés en 2019. Evénement pourtant décrit par François Molins, ex-procureur de la République de Paris, comme constituant « un risque majeur » pour la sécurité de notre pays.

Bref, une situation tellement ubuesque que l’on en vient aujourd’hui à se demander si l’Etat est à ce point stupide qu’il ne voit pas qu’il creuse aujourd’hui notre tombe.

Cet article Chute annoncée du « califat » de l’EI en Syrie : un simple épisode d’une guerre sans fin est apparu en premier sur Présent.

18 Feb 21:42

Sur l’affaire Finkielkraut, « j’étais sur place au moment des faits »

by Infos Toulouse
De quelques insultes en découle une affaire politique. Durant l’acte XIV des Gilets Jaunes à Paris, Alain Finkielkraut a croisé la route de manifestants, dont certains l’ont pris à partie. Le journaliste Ferenc Almassy était sur place. 

Je suis sidéré par l’ampleur que prend cette histoire, pourtant relativisée par le principal intéressé. Mais l’occasion était trop belle pour tirer sur le mouvement des Gilets jaunes, en remettant une couche sur l’antisémitisme, et en cherchant à jeter l’opprobre sur un mouvement populaire, quitte à inventer des insultes (« sale Juif ») comme l’a fait le porte-parole du gouvernement. La façon dont le système – comme on l’appelle communément, par aisance – monte en épingle cette très brève et légère altercation est terrifiante. Être témoin en direct de la création d’une telle manipulation à grande échelle est toutefois passionnant et instructif.

Que s’est-il passé ?

Dans la foule hétéroclite des Gilets jaunes, une poignée de personnes ont reconnu le philosophe qui semble-t-il passait par-là – il habite le quartier. Comme il l’a rapporté lui-même, certains ont des mots aimables pour lui, un autre lui propose de les rejoindre. Mais quelques autres l’insultent – on reste dans un registre très neutre et pas très douloureux en ce qui concerne les insultes à proprement parler ; « grosse merde », bon, ça n’a jamais tué personne.

Puis vient le fameux épisode avec l’homme au keffieh, et son « la France est à nous ». Puis, des cris de « Palestine », de « sionistes », de « facho » et des moqueries pas bien méchantes faisant référence à quelques unes de ses sorties très médiatisées où il s’était emporté.

Lire aussi : Le vandalisme, maladie incurable venue de l’extrême gauche ?

Finkielkraut, visiblement interloqué, passe sans agitation ni empressement derrière la ligne de police mobile, observant la scène, l’air à la fois étonné et consterné. Fin de l’événement.

Quelques manifestants, avec et sans gilet jaune, s’éloignent. « Je sais même pas qui c’était, mais j’ai entendu « facho » ça m’a suffit on lui a mis la pression, haha ! », explique un trentenaire vêtu tout de « jean » à son acolyte, la bière à la main. Un autre, en « live » avec son téléphone portable, s’amuse d’avoir fait partir Luc Ferry…

De quoi s’agit-il ?

Certainement pas d’un drame digne d’un tel ramdam national. C’est une brève agression verbale d’un philosophe controversé par quelques excités en marge d’une manifestation de colère sociale. Un peu plus tôt, Vincent Lapierre a lui été chahuté par les antifas, et la police l’a exfiltré de force et empêché de revenir dans le cortège. Il y a quelques semaines à Toulouse, il a même été frappé. D’autres journalistes, indépendants comme « mainstream » ont été frappés, insultés ou expulsés par des Gilets jaunes – ou autres.

L’événement en fait est révélateur d’une chose : le conflit israélo-palestinien s’invite même dans ce mouvement social français. Parmi les manifestants, notamment, quelques drapeaux de la Palestine. Cette importation du conflit israélo-palestinien, Alain Finkielkraut en est un des artisans, objectivement. Sans parler du fait que certains des immigrés ou fils d’immigrés qui le détestent et le font savoir avec tant de véhémence sont peut-être en France grâce à lui, indirectement, de par son grand travail sur « l’antiracisme », outil de soumission politique au profit du dogme immigrationniste et cosmopolite.

Lire aussi : Fake news et contrôle des GAFAM : la censure en marche

Considérer que les insultes (sans rien qui je trouve ne puisse être qualifié stricto sensu d’antisémite sans faire de procès d’intention !) criées à un philosophe controversé par une poignée de personnes soient plus graves que les yeux crevés, les mains arrachées, les actions illégales du pouvoir et des autorités, les journalistes tabassés et éjectés par des nervis extrémistes, les casseurs identifiés et filés mais laissés libres d’agir, mais aussi la dérive autoritaire et bananière de la République, les détournements et la destruction du service public, l’immigration massive, le détricotage du droit du travail et la précarisation généralisée, le bradage de la souveraineté et du patrimoine national, l’américanisation, la mort des campagnes, l’agonie de la France périphérique… c’est absurde, dangereux et choquant.

L’exploitation médiatique et politique de ce non-événement montre bien la volonté du pouvoir en place : continuer à discréditer ce mouvement par tous les moyens, y compris par les amalgames les plus abjects. Et ceci en revanche a un effet terrible : c’est de l’huile jetée sur le feu et cela contribue à creuser la fracture déjà béante entre les quasi-insurgés que sont les Gilets jaunes et une caste incapable – selon son propre aveu – de comprendre ce qui se passe. Pas de réconciliation possible en vue pour des humanistes ou des gens ne s’étant jamais intéressé aux Juifs avec un pouvoir qui les oppresse financièrement et les traite d’antisémites – certainement la plus grave des condamnations morales dans nos sociétés occidentales d’après la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi : Liberté d’expression, la France mauvaise élève d’après Libertex

Heureusement, Alain Finkielkraut n’a rien. Nul ne peut souhaiter un lynchage. Une société civilisée ne peut tolérer l’esprit de meute, en particulier tournée contre un homme seul. Je passe ici sur le fait que cela arrive quotidiennement en France depuis des années à de nombreux Français. Dans notre affaire, Alain Finkielkraut n’a pas été vu comme un Juif, mais comme un représentant d’une élite responsable des maux actuels. Cet anti-élitisme, M. Finkielkraut l’a remarqué avec justesse. Et dans ce contexte, je pense sincèrement que la motivation première des quelques personnes ayant interpellé le philosophe avec agressivité n’était rien d’autre que de faire passer le message de cette colère envers et à destination du « système », de « ces gens connus », et de ces « élites qui nous tuent à petit feu », comme me l’ont expliqué volontiers des Gilets jaunes calmes et pacifistes plus loin dans le cortège.

Cette colère est celle qui permet de se faire enfin entendre, au prix de cris et de fureur. C’est une colère de personnes sans pouvoir, ne se sentant ni représentées ni écoutées, ni respectées ni défendues. Malgré déjà quatorze semaines continues de mobilisation inédite. Nombreux sont parmi les Gilets jaunes ceux qui se sentent trahis, car ils y ont cru, à Macron, aux philosophes volontiers moralisateurs, à la nécessité de se serrer la ceinture. Il y a là une certaine colère de cocu qui s’exprime – le jaune n’est-il pas d’ailleurs la couleur des cocus. Mais comme le disait un ami, « le cocu est toujours un brave type ». Un brave type qu’on a poussé presque à bout. Car pour l’instant, le brave type se retient, condamne la violence, les propos indignes et déclare ses manifs. Mais jusqu’à quand ?

The post Sur l’affaire Finkielkraut, « j’étais sur place au moment des faits » appeared first on Infos Toulouse.

18 Feb 21:42

L'université Paris-13 se sépare d'un ancien membre du mouvement royaliste Action Française

by Europe1
Fin janvier, l'Union des étudiants juifs de France avait demandé l'exclusion d'Elie Hatem, ancien membre du mouvement royaliste, qui enseignait à l'université, 
18 Feb 15:27

Un agresseur d’Alain Finkielkraut issu de la « mouvance islamiste », mais ils ont les yeux braqués sur la ligne Fachinot

by Gabrielle Cluzel
A-t-on assez reproché à ces pauvres stratèges militaires de l’entre-deux-guerres d’avoir gardé les yeux sur la ligne Maginot dont ils étaient si fiers sans anticiper le Blitzkrieg.