Shared posts

19 Apr 12:43

Une ONG faisant stationner un bateau au large de la Libye doit être considérée comme coopérant indirectement avec les passeurs

by Michel Janva
D’Olivier Bault dans Présent : Alors que l’offensive du maréchal Haftar contre Tripoli lancée le 4 avril dernier fait craindre à l’Italie de nouveaux départs d’immigrants illégaux d’origine subsaharienne depuis les côtes libyennes et également une émigration libyenne depuis la Libye ou passant par la Tunisie, le ministre de l’Intérieur de […]
19 Apr 00:19

Face aux tensions migratoires, l’UE mobilisera 10’000 gardes-frontière

by Carnea
Les eurodéputés ont adopté mercredi une loi pour mieux contrôler les frontières extérieures face aux migrations irrégulières. Malgré la large acceptation, certains Etats y voient une menace de Bruxelles sur leur souveraineté. Le texte voté à une large majorité de 403 voix contre 162 et 44 abstentions renforce les pouvoirs et les moyens de l’agence […]
19 Apr 00:19

Bangladesh : Brûlée vive pour avoir dénoncé une tentative de viol par son directeur d’école coranique

by Robin
Le meurtre de Nusrat Jahan Rafi suscite une vague d’indignation au Bangladesh. La jeune femme de 18 ans a été assassinée après avoir refusé de retirer une plainte pour tentative de viol contre le directeur de son école islamique. L’association Human Rights Watch incite, dans un communiqué, le gouvernement du Bangladesh « à diligenter une enquête […]
19 Apr 00:19

« Il y a une augmentation de groupes et initiatives liés au salafisme » en Belgique

by Robin
La Sûreté de l’Etat recense environ 100 organisations salafistes en Belgique, tant des mosquées que des centres religieux ou d’enseignement, évoque De Tijd jeudi. Le service de renseignement a identifié parmi toutes ces organisations plusieurs indicateurs préoccupants comme le fait qu’un imam salafiste assure le prêche, que les directeurs sont des partisans du salafisme, que […]
19 Apr 00:18

États-Unis : de plus en plus de quartiers aisés et blancs créent leur propre district scolaire, afin d’échapper à la mixité raciale

by Koba
États-Unis. Au cours des deux dernières décennies, 128 communautés ont eu une idée simple : créer leur propre district scolaire. Pour beaucoup d’entre eux, l’objectif sous-jacent est de tracer une barrière juridique entre leur communauté et les communautés plus pauvres. (…) En 2017, j’ai écrit sur la façon dont un nombre surprenant de ces efforts […]
19 Apr 00:16

La Hongrie lance V4NA, nouvelle agence de presse internationale

by Observatoire du journalisme
La Hongrie lance V4NA, nouvelle agence de presse internationale
V4 comme les quatre pays du groupe de Visegrád : Pologne, Hongrie, Slovaquie et République tchèque. NA comme News Agency, une agence qui veut concurrencer les grandes agences internationales comme UPI, Reuters ou l’AFP.
19 Apr 00:14

Routes de la Soie : la Suisse va devenir le quatrième partenaire européen de la Chine

C’est l’aboutissement de longues tractations. Deux ans après la visite en Chine de l’ancien président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann, le ministère suisse des Finances a annoncé que l’actuel président, Ueli Maurer, prévoyait de signer un mémorandum de coopération dans le cadre du projet de Nouvelles routes de la soie lors de sa visite à Pékin fin avril.

A cette occasion, il participera à la deuxième édition du Forum la Ceinture et la Route (Forum des Routes de la soie) et sera reçu par le président chinois Xi Jinping. La Suisse signera dans la foulée un protocole d’accord prévoyant une coopération sino-suisse en Asie centrale.

Selon le ministère suisse des Finances, également dirigé par Ueli Maurer, cet autre accord renforcera les liens commerciaux et économiques entre les pays et encouragera les investissements dans les petites entreprises d'infrastructure dans le cadre du projet plus vaste mené par la Chine.

A propos de l’accord de coopération qui doit être signé entre la Chine et la Confédération suisse dans le cadre des Nouvelles Routes de la soie, le ministère des Finances précise : «L'objectif du mémorandum est que les deux parties renforcent leur coopération en matière de commerce, d'investissement et de financement de projets sur des marchés tiers le long des routes empruntées par la BRI [acronyme de Belt and Road Initiative, le nom anglais des Routes de la soie], sur la base d'un catalogue de principes de base pour la coopération et conforme aux normes et à la législation internationales en vigueur dans les pays concernés.»

Nous sommes le seul pays continental à avoir un accord de libre-échange [...] c'est un avantage compétitif que nous avons justement face à l'Allemagne et à la France

Mais la Suisse, un pays qui tire une part importante de sa richesse de son commerce extérieur, voit aussi dans ce projet élargi de coopération un moyen de concurrencer les deux premières économies de l’Union européenne. Cité début avril par la Radio Télévision Suisse (RTS), Ignazio Cassis, ministre des Affaires étrangères, avait déclaré : «Nous avons joué un rôle de pionnier avec la Chine. Nous sommes le seul pays continental à avoir un accord de libre-échange, donc nous avons une relation privilégiée et nous entendons garder ce privilège puisque c'est un avantage compétitif que nous avons justement face à l'Allemagne et à la France.»

Rare exemple en Europe d'excédent commercial avec la Chine

Et en effet, la Suisse et la Chine ont signé en 2013 un accord de libre-échange entré en vigueur l’année suivante. Aujourd’hui, l’Empire du Milieu est le troisième partenaire économique de la Suisse après l’Union européenne et les Etats-Unis. Et fait notable, la Confédération a réussi à maintenir un équilibre commercial en sa faveur.

En 2017, selon les données de l’office fédéral des statistiques, la Confédération exporté vers la Chine pour 24 milliards de Francs suisses (21 milliards d’euros) alors qu’elle n’a importé que pour l’équivalent de 13 milliards (11,4 milliards d’euros). En 2018, selon les données de la direction française du Trésor, les exportations suisses auraient légèrement reculé et ses importations augmenté, mais le solde serait toujours positif avec un excédent d’environ 13,5 milliards d’euros. En comparaison, la France accuse un déficit commercial d'environ 30 milliards d'euros avec Pékin.

La Suisse va ainsi devenir le quatrième Etat de l'espace Schengen à adhérer à la BRI. En mars, l’Italie avait accepté de soutenir officiellement la coopération avec la Chine dans le cadre d’un projet prévoyant plusieurs milliards d’euros d’investissements, notamment pour la rénovation des ports de la Péninsule. La démarche de Rome avait alors été regardée avec méfiance par la France et l'Allemagne, suscitant même la franche réprobation des Etats-Unis. Mais plus discrètement, l'année dernière, le Portugal et la Grèce avaient déjà signé un mémorandum sur la coopération avec la Chine dans le cadre du projet la Ceinture et la Route.

Enfin, la Chine a entamé un partenariat important dans le cadre de l’enceinte de coopération dite 16+1 qui l’associe à 11 pays du centre ou de l’est de l’Union européenne et cinq pays des Balkans.

Lire aussi : La Chine sans œillères, par Bruno Guigue

19 Apr 00:13

Pas de collusion. Pas d'entrave. Game over : Trump triomphant après la prise de parole de la justice

Le ministre américain de la Justice a confirmé le 18 avril l'absence d'entente entre l'entourage de Donald Trump et les Russes lors la présidentielle américaine de 2016, quelques instants avant la publication du rapport d'enquête du procureur Mueller, qui pourrait toutefois être embarrassant pour le président. Dans une conférence de presse à la planification vilipendée par les démocrates, William Barr a également assuré que Donald Trump n'avait pas entrepris d'action pour contrarier les 22 mois d'investigations de Robert Mueller.

«Pas de collusion. Pas d'entrave [à la justice]. Game over», a instantanément réagi le locataire de la Maison Blanche, alors que le fameux rapport d'enquête ne devait être transmis au Congrès que plus tard dans la journée. Seuls William Barr et les avocats du président ont eu accès à la teneur de ce document de 400 pages, expurgé de ses données confidentielles. 

Dans son tweet, M. Trump a utilisé une affiche inspirée de «Game of Thrones», pour ce qu'il considère être une disculpation retentissante, au terme d'une «chasse aux sorcières» menée par ses ennemis politiques. Le milliardaire devenu président avait dénoncé plus tôt «la plus grande arnaque politique de tous les temps», ainsi qu'un «harcèlement présidentiel».

L'opposition démocrate a de son côté critiqué le ministre de la Justice, nommé par Donald Trump, l'accusant de gérer avec «une partialité regrettable» la communication autour du rapport que lui a remis le 22 mars le procureur spécial Mueller, un ancien chef respecté du FBI. Ce document pourrait permettre à Donald Trump de se tourner résolument vers sa campagne de réélection à la Maison Blanche.

Pourtant, la déclaration de William Barr n'a pas convaincu tout le monde. L'opposition démocrate se tient à l'affût, toujours persuadée que le président américain et le ministre de la Justice ont œuvré ensemble pour dissimuler des actes à mettre au passif du président, malgré de nombreux démentis. Les démocrates ont demandé le 18 avril au procureur Mueller de témoigner à la chambre des représentants d'ici le 23 mai. William Barr a précisé qu'il ne s'y opposerait pas.

Mises en examen

Le procureur spécial Mueller a supervisé pendant presque deux ans des investigations tentaculaires, ponctuées par l'inculpation de 34 personnes, dont six proches collaborateurs du président Trump pour des malversations diverses. Cet homme méthodique et austère, qui s'est toujours tenu à l'écart du vacarme politique et médiatique, a simplement remis son rapport final à Bill Barr, sans dire un mot de plus.

Selon ce dernier, Robert Mueller a toutefois confirmé que «le gouvernement russe avait mené des efforts pour s'ingérer de manière illégale dans l'élection présidentielle de 2016, mais n'a pas trouvé de collusion avec la campagne Trump ou d'autres Américains». Bill Barr a par ailleurs évoqué «dix épisodes» ayant alimenté les soupçons d'entrave à la justice visant le président Trump. En raison notamment du limogeage du chef du FBI James Comey en mai 2017, qui dirigeait alors l'enquête russe, Donald Trump était soupçonné d'avoir abusé de ses prérogatives présidentielles pour mettre des bâtons dans les roues des enquêteurs.

«Des preuves montrent que le président était frustré et en colère, sincèrement convaincu que cette enquête portait atteinte à sa présidence», a ajouté Bill Barr. «Pour autant, la Maison Blanche a pleinement coopéré avec l'enquête du procureur spécial» et le «président n'a pas agi pour [le] priver des documents et témoins nécessaires pour mener à bien son enquête», a-t-il poursuivi.

Rapport coupé ou orienté ?

Des membres de l'équipe Mueller ont déclaré à la presse que le résumé de Bill Barr ne reflétait pas fidèlement le résultat de leurs travaux.  Soupçonnant le ministre d'avoir édulcoré les conclusions du procureur spécial, les démocrates réclament d'avoir accès au rapport intégral pour se forger leur propre opinion.

La version publiée ce 18 avril sera expurgée des détails risquant de révéler les sources des enquêteurs, de nuire à la réputation d'acteurs «périphériques» et de compromettre des enquêtes en cours ou obtenues par un «grand jury».

Lire aussi : Quand le rapport Mueller accuse Wikileaks de faire le jeu de la Russie (VIDEO)

19 Apr 00:11

La Russie interdit les exportations de pétrole et de charbon vers l'Ukraine

«Une interdiction sur l’exportation de pétrole et de produits pétroliers russes vers l’Ukraine a été décrétée», a annoncé le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, lors du conseil des ministres de ce 18 avril.

De nouvelles interdictions d’importations frappant une série de produits ukrainiens incluant vêtements, chaussures, papier et carton, construction mécanique et sidérurgie ont été annoncées dans la foulée. Une liste de produits russes ne pouvant être exportés que sur autorisation spéciale a également été élaborée. Elle comprend le charbon, mais aussi le pétrole et les produits pétroliers.

Cité par l'agence de presse TASS, Dmitri Medvedev a justifié cette décision par la décision de l'Ukraine, il y a quelques jours, «d'élargir la liste des produits russes interdits en Ukraine», obligeant Moscou à adopter «des mesures de réciprocité ».

L’ensemble de ces mesures entreront en vigueur le 1er juin, à quelques jours du deuxième tour de l'élection présidentielle en Ukraine. Le président sortant Petro Porochenko est en ballottage défavorable face au comédien Volodymyr Zelensky, arrivé largement en tête au premier tour.

La Russie et l'Ukraine entretiennent des relations très tendues depuis le coup d’Etat survenu à Kiev en 2014, qui a chassé du pouvoir le président élu en 2010 Viktor Ianoukovytch, puis après le référendum d’autodétermination en Crimée, qui a abouti au rattachement de la péninsule à la Russie.

19 Apr 00:05

«Presque terminée»: un ministre syrien prédit la prochaine fin de la guerre en Syrie

La guerre en Syrie touche à sa fin, mais les terroristes et le blocus ont grandement endommagé l’économie du pays, a déclaré Muhammed Samer al Khalil, ministre syrien de l’Économie et du Commerce extérieur, lors d’une session du Forum économique international de Yalta, en Crimée.
19 Apr 00:02

La Corée du Nord affirme avoir testé une « nouvelle arme tactique » dotée d’une « puissante ogive »

by Laurent Lagneau

Très attendu, le sommet entre les États-Unis et la Corée du Nord, organisé en février à Hanoï, s’est soldé par un échec, les deux parties n’ayant pas réussi à s’entendre sur la levée des sanctions visant l’économie nord-coréenne en échange du démantèlement complet du programme nucléaire conduit par Pyongyang. En réalité, et d’après des rapports...

Cet article La Corée du Nord affirme avoir testé une « nouvelle arme tactique » dotée d’une « puissante ogive » est apparu en premier sur Zone Militaire.

19 Apr 00:01

Face à la crise libyenne, la circulaire anti-ONG de Salvini

by Olivier Bault

Alors que l’offensive du maréchal Haftar contre Tripoli lancée le 4 avril dernier fait craindre à l’Italie de nouveaux départs d’immigrants illégaux d’origine subsaharienne depuis les côtes libyennes et également une émigration libyenne depuis la Libye ou passant par la Tunisie, le ministre de l’Intérieur de la Ligue, Matteo Salvini, a émis cette semaine une nouvelle directive visant le fonctionnement des ONG qui opèrent encore en Méditerranée.

La circulaire de Salvini vise tout particulièrement le bateau Mare Jonio battant pavillon italien puisqu’il n’est pas possible à l’Italie dans le cas de ce navire d’agir comme avec le navire Alan Kurdi (du nom de ce petit Syrien dont la mort tragique avait été – et continue d’être – exploitée à outrance par le lobby de l’immigration) de l’ONG allemande Sea-Eye : les 62 migrants récupérés le 3 avril par ce navire n’ont pu être débarqués à Malte le 13 avril qu’après que l’Allemagne, la France, le Portugal et le Luxembourg eurent accepté de prendre en charge l’ensemble ses passagers illégaux. Il y a quelques semaines, l’Italie n’avait en revanche eu d’autre choix que de permettre aux 50 immigrants illégaux du Mare Jonio de débarquer dans le port de Lampedusa (voir Présent du 23 mars), quitte à ouvrir une enquête sur les agissements de son équipage et à promettre de rapatrier rapidement tous les immigrants qui se verront refuser l’asile, ce qui n’est jamais une mince affaire avec les pays africains dont ces immigrants illégaux sont originaires.

La directive de Matteo Salvini spécifie que le simple fait pour une ONG de faire stationner un bateau au large de la Libye doit être considéré par les autorités comme une coopération indirecte avec les passeurs et une incitation à l’immigration illégale en Italie. La circulaire souligne également le risque de présence parmi ces immigrants illégaux de terroristes et il rappelle l’obligation pour les navires des ONG de respecter les « prérogatives en matière de coordination des secours de l’autorité étrangère compétente ». Le commandant du Mare Jonio avait justement été accusé d’avoir désobéi aux consignes reçues des garde-côtes libyens.

La directive du ministre de l’Intérieur a été envoyée au chef de la police, à la garde financière, à la marine et à la capitainerie (autorité responsable des ports), mais également à l’état-major des armées, ce qui a suscité une polémique entre le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Défense dirigé par Elisabetta Trenta du Mouvement 5 étoiles (M5S), à propos des compétences respectives. Une polémique exacerbée par les divergences entre la Ligue et le M5S sur les questions migratoires. Pour la Ligue, les ports italiens sont définitivement fermés, et Matteo Salvini l’a redit cette semaine, tandis que pour le M5S, qui s’est exprimé par la voix de la ministre Trenta et celle du chef du M5S Luigi Di Maio, vice-premier ministre comme Salvini, la fermeture des ports est temporaire et il faudra le cas échéant accueillir les Libyens qui pourraient vouloir fuir la guerre dans leur pays. Mais pour Salvini, il n’y a pas de raison que ceux qui fuient les zones de guerre en Libye s’enfuient jusqu’en Italie.

Cet article Face à la crise libyenne, la circulaire anti-ONG de Salvini est apparu en premier sur Présent.

19 Apr 00:01

L’AGRIF contre l’UNEF

by Présent

L’AGRIF a chargé ce jour ses avocats d’entamer la procédure qui s’impose contre la déclaration de la dénommée Hafsa du bureau national de l’UNEF.

Cette dernière a en effet publié la déclaration pousse-au-crime et raciste que voici : « Les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois [smiley en larmes] wallah vs aimez trop l’identité française alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs. »

Par ailleurs l’AGRIF saisit le parquet pour que celui-ci engage l’enquête qui s’impose à l’évidence contre les auteurs de la provocation au crime taguée sur de nombreux murs ou relayés par internet : « La seule église qui illumine est celle qui brûle. »

Cet article L’AGRIF contre l’UNEF est apparu en premier sur Présent.

19 Apr 00:01

Staline plus populaire que jamais en Russie

by Olivier Bault

De notre correspondant permanent à Varsovie. – Selon la dernière étude d’opinion de l’institut d’analyse russe Centre Levada, Staline n’a jamais été aussi populaire en Russie depuis la fin de l’URSS. Depuis 2015, la proportion de Russes qui ressentent du respect pour l’un des plus grands criminels contre l’humanité a crû de 12 points de pourcentage tandis que la part de ceux qui en ont une vision indifférente ou négative a été divisée par trois.

Aujourd’hui en Russie, à en croire cette étude, 70 % des gens pensent que le « petit père des peuples » a joué un rôle plutôt positif dans l’histoire du pays, notamment pour la défaite qu’il a infligée à l’Allemagne nazie. Il faut dire que dans l’historiographie russe la Deuxième guerre mondiale commence en 1941 et l’alliance avec Hitler de 1939-41 avec les déportations de masse depuis les territoires occupés par l’Armée rouge sont passées à la trappe.

Seules 19 % des Russes interrogés par le Centre Levada estiment que Joseph Staline a joué un rôle globalement négatif.

Si 45 % des Russes estiment encore que les répressions de masse de l’ère stalinienne (qui ont fait des millions de morts) sont injustifiées, ils étaient 60 % à être de cet avis en 2008.

Interrogés sur leurs émotions vis-à-vis de Staline, 51 % des Russes disent ressentir à son égard de la sympathie ou du respect. Seuls 14 % ressentent de la colère, de la crainte ou du dégoût.

Pas étonnant dans ces conditions que les anciens pays satellites de l’URSS, très faibles militairement, ne se sentent pas rassurés face à la Russie et qu’ils soient demandeurs d’une présence militaire de l’OTAN sur son flanc oriental. Imaginons en effet ce que pourraient ressentir les Français si les Allemands nourrissaient les mêmes sentiments vis-à-vis d’Adolf Hitler…

Cet article Staline plus populaire que jamais en Russie est apparu en premier sur Présent.

18 Apr 08:52

Révélation : Des hauts responsables du Congrès ont signé un accord secret pour faire tomber Trump

by Jean-Patrick Grumberg
Sara Carter, l’une des plus brillantes journalistes d’investigation de ces dernières années, vient de découvrir une nouvelle tentative de membres Démocrates du Congrès pour abattre Trump. Le président du Comité de surveillance de la Chambre des Représentants, et Démocrate Elijah Cummings, a envoyé une lettre à la députée Démocrate extrémiste Maxine Waters, présidente du Comité […]
18 Apr 08:49

Notre-Dame de Paris : les immondes tweets de dirigeants de l’Unef

by Gaia - Dreuz
Source : Lefigaro Deux membres haut placés du syndicat étudiant ont violemment moqué le recueillement national qui a accompagné l’incendie de Notre-Dame de Paris. Ambiguë hier soir, leur présidente Mélanie Luce déplore ce matin au Figaro «des positions qui ne sont pas celles de l’Unef», alors que l’association Avocats Sans Frontières va porter plainte. Hier soir, la […]
18 Apr 08:46

Notre-Dame : Pourquoi tant de haine et de jubilation morbide ? Par Hélios d’Alexandrie

by Hélios d'Alexandrie
Les médias ne vous le diront pas, mais il existe des écrivains musulmans qui ne versent pas dans le « pas d’amalgame » et qui voient les choses telles qu’elles sont. Ces écrivains aiment la France et la civilisation occidentale, le cauchemar qu’ils vivent n’est pas moins terrifiant que le nôtre, ce sont nos alliés contre la […]
18 Apr 08:44

Europe : Eglises vandalisées, conchiées et incendiées tous les jours

by Dreuz Info
En Allemagne, quatre églises ont été vandalisées ou incendiées sur le seul mois de mars. « Dans ce pays, une guerre larvée est menée contre tout ce qui symbolise le christianisme : calvaires de montagne attaqués, statues sacrées du bord du chemin détruites, églises vandalisées… et récemment aussi les cimetières » PI-News, site d’informations allemand […]
18 Apr 08:44

Zurich: Vingt-neuf incidents en prison imputés à «Carlos»

Le jeune délinquant multirécidiviste ne maîtrise toujours pas ses accès de violence: il a menacé et frappé des gardiens et a détruit du matériel.
17 Apr 23:09

L’intrigant fichage des Gilets jaunes par les hôpitaux de Paris

by Francois
  Un médecin urgentiste a dénoncé cette pratique sur Twitter. Des pratiques démenties par le gouvernement. « Les hôpitaux reçoivent tout le monde, sans trier et sans ficher. Je ne demanderai jamais aux soignants de ficher les malades qui arrivent », avait affirmé la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur les ondes . Contacté […]
17 Apr 23:08

Immigration au Canada. Micro-trottoir : « Accepteriez-vous d’accueillir un réfugié chez vous ? » [Vidéo]

by Rédaction
« Accepteriez-vous d’accueillir un réfugié chez vous ? ». C’est la question que pose une journaliste, au Canada, à des passants. Voici les réponses de ce micro-trottoir…sachant que les interrogées ne se doutaient pas de ce qui allait arriver ensuite. Révélateur. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous […]
17 Apr 23:07

Le Journal de la Réplique du 17/04/19 : hommage à Notre-Dame de Paris

by PBergerault

Pour ce numéro du « Journal de la Réplique », Pierre Henri et Arnaud Menu reviennent sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris et ses suites : le symbole, les promesses de dons, la sidération, les sarcasmes de certains…

L’article Le Journal de la Réplique du 17/04/19 : hommage à Notre-Dame de Paris est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

17 Apr 23:07

Notre-Dame de Paris : La France tremble toujours – Journal du mercredi 17 avril 2019

by Gildas Ailes

Notre-Dame de Paris : La France tremble toujours

48 heures après le terrible incendie survenu à Notre-Dame de Paris, l’heure du bilan n’a pas encore sonné. La solidité de la structure n’est pas encore définie et certaines oeuvres restent à sauver. Les Français meurtris multiplient les marques de soutiens.

Notre-Dame de Paris : 5 ans pour reconstruire ?

Jupiter a parlé ! Emmanuel Macron a annoncé vouloir reconstruire la cathédrale en 5 ans, un délai qui semble très court pour un chantier titanesque, sauf à transformer complètement la cathédrale.

Grand débat national : les annonces fuitent

Annulé en raison de l’incendie de Notre-Dame de Paris, les annonces d’Emmanuel Macron pour mettre un terme à la crise des Gilets Jaunes devraient être reportées au début de la semaine prochaine, mais de nombreuses informations ont déjà fuité.

L’actualité en bref

L’article Notre-Dame de Paris : La France tremble toujours – Journal du mercredi 17 avril 2019 est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

17 Apr 23:07

Cinq ans pour rebâtir la cathédrale Notre-Dame promis par Macron : est-ce crédible ?

Mais combien de temps dureront les travaux d'ampleur et de complexité immense de la cathédrale Notre-Dame de Paris dévastée par les flammes ? Face à l'émotion des Français, Emmanuel Macron a fixé le calendrier de la reconstruction à cinq ans. Mais les experts interrogés par RT France en doutent.

Dans son adresse à la nation le soir du 16 avril, le président s'est voulu catégorique : «Alors oui, nous rebâtirons notre cathédrale, plus belle encore, et je veux que ce soit achevé d'ici cinq années.», a-t-il déclaré depuis son bureau de l'Elysée.

Cette annonce a été confirmée par Edouard Philippe lors du compte rendu du Conseil des ministres le 17 avril : «Le président de la République a exprimé une ambition. Celle de reconstruire Notre-Dame de Paris en 5 ans. C’est évidemment un défi immense.», a-t-il estimé.

Ce défi est effectivement si immense qu'il risque fort de ne rester qu'une utopie, en escamotant des éléments de contexte. Des choix technologiques radicaux permettront-ils de réduire les délais ? André Finot, le porte-parole de Notre-Dame de Paris, interrogé par RT France, veut y croire.

J'espère vraiment que cela marchera et je suis positif

«Pour la réfection de 1845, on a mis 20 ans. Avec les moyens techniques de notre temps, peut-on aller plus vite ? J'espère vraiment que cela marchera et je suis positif», a-t-il confié.

L'architecte de renom Jean-Michel Wilmotte, interviewé sur France inter le 16 avril, estime lui aussi que les délais seraient tenables, mais uniquement avec des méthodes de construction modernes, citant la rapidité des chantiers de... stades. L'édification d'une charpente métallique et non plus en bois, rendrait possible cette constriction du temps.

«Cinq ans, c'est tout à fait tenable, dans la mesure où l'on fait le bon choix technologique», a-t-il expliqué. «Si l'on veut reconstruire Notre-Dame avec les systèmes traditionnels, avec des forêts entières, je pense que ce sera beaucoup plus de cinq ans», car il faut faire sécher le bois, a-t-il détaillé, et y ajouter la durée de la mise en œuvre d'une charpente complexe. 

Plusieurs phases de durées incompressibles

Reste que le déroulement de la reconstruction impose des délais qui deviennent élastiques au moindre débat ou au moindre imprévu.

«C’est très prématuré de se prononcer», estime Enrico d'Agostino, architecte du patrimoine interrogé par RT France. «Les complications typiques d’un chantier tel que celui-ci vont se superposer. Sur les chantiers, les aléas font déborder très facilement. Il faut rester prudent sur les délais annoncés, et ne pas aller trop vite», explique-t-il.

C’est très prématuré de se prononcer

«Un chantier de ce genre-là comporte d’abord une phase de consolidation et protection des ouvrages», détaille Enrico d'Agostino, qui inclura la dépose d'un immense échafaudage. «Ensuite il y a la phase d’études. Il y a des voûtes percées à étayer, cette phase peut durer un an. Pendant la phase d’études, il va falloir prendre les décisions clés avec la doctrine à adopter. Par exemple, reconstruit-on la flèche à l’identique comme l’avait conçue Viollet-le-Duc ?», analyse l'architecte du patrimoine. Le Premier ministre Edouard Philippe a d'ailleurs annoncé le concours pour recréer cet élément emblématique de la cathédrale.

Quand on veut aller vite, on est sûr qu'on fera une erreur

«Ce qui m'embête dans ce que vient de dire le chef de l'Etat, c'est que le patrimoine a une temporalité qui n'est pas celle des hommes politiques. Quand on veut aller vite, on est sûr qu'on fera une erreur», a affirmé l'historien Alexandre Gady dans l'émission Quotidien, en insistant sur la nécessité d'une longue phase de réflexion.

«Une fois que ces questions auront été tranchées, la phase de conception peut prendre encore deux ans, et ensuite il ne resterait que moins de trois ans pour le chantier de reconstruction de la charpente et la couverture. Pour un chantier de restauration, ce sont des délais serrés», évalue Enrico d'Agostino.

Trop de questions subsistent sur l'état structurel de Notre-Dame

Mais ce déroulement se produirait si le chantier se préparait sous de bons auspices. Or, il est pour le moment impossible de connaître l'état structurel de l'édifice, endommagé aussi bien par l'incendie que par l'aspersion massive d'eau durant les opérations de secours des pompiers.

Si la structure est endommagée, les travaux peuvent devenir bien plus importants

«Le problème majeur concerne les possibles dégâts occasionnés par l’eau qui peuvent avoir fragilisé la structure, voire la compromettre en partie. Si elle est endommagée, les travaux peuvent devenir bien plus importants», précise l'architecte du patrimoine.

Les précédents de reconstruction

Il convient aussi d'évaluer la durée de chantiers similaires, bien que de taille moindre. Le château de Windsor en Grande-Bretagne a bien été reconstruit en cinq ans après l'incendie dévastateur de 1992. Mais les caractéristiques géographiques et architecturales de l'édifice sont bien différentes. Le chantier de reconstruction de l'opéra de Venise, le bien nommé La Fenice (Le Phénix), dévasté par un incendie criminel en 1996, a duré sept ans. L'établissement a adressé un message de soutien à la cathédrale : «Nous avons brûlé par deux fois, et sommes renés de nos cendres, encore plus forts. Nous sommes à vos côtés, n'ayez crainte !»

Quant à la réfection du Parlement de Bretagne à Rennes, ravagé par un incendie en 1994, elle a nécessité dix ans de travaux pour retrouver son état d'origine. 

Lire aussi : Notre-Dame : les images stupéfiantes des dégâts causés par l’incendie vus par drone

17 Apr 23:06

Londres bloquée depuis trois jours par des milliers d'activistes de la cause écologiste (IMAGES)

Depuis le 15 avril à Londres, des blocages sont organisés par le mouvement Extinction Rebellion qui réclame un «état d'urgence écologique». D'après CNN, ils sont plusieurs milliers à protester dans les rues londoniennes. Depuis trois jours, près de 340 personnes ont été arrêtées selon la police de la capitale britannique qui précise le cas de deux «arrestations pour des dommages d'ordre criminel commis dans un local commercial sur Belvedere Road à Lambeth».

Cinq militants ont notamment été arrêtés le 15 avril après avoir dégradé l'entrée du siège du géant pétrolier Royal Dutch Shell. Ils ont depuis été libérés mais font l'objet d'une enquête.

Extinction Rebellion a annoncé l'arrestation de Farhana Yamin, qu'elle présente comme «l'une des plus éminentes avocates engagées contre le changement climatique», ayant pris part «aux négociations de l'Accord de Paris» sur le climat.

Farhana Yamin est membre du cercle de réflexion londonien Chatham House, qui la décrit sur son site internet comme professeur au University College de Londres, et fondatrice de l'ONG Track 0, qui lutte pour limiter le réchauffement climatique sous les 2 degrés Celsius.

Né au Royaume-Uni, ce mouvement devenu international a entamé une semaine de protestations. Plusieurs milliers de personnes tentent ainsi de bloquer cinq lieux emblématiques de la capitale (Marble Arch, Oxford Circus, Waterloo Bridge, Parliament Square et Piccadilly Circus).

Dans la soirée du 17 avril, des militants maintenaient par exemple leur position à Waterloo Bridge, dans une ambiance festive.

Le 17 avril, selon The Guardian, des militants se sont aussi enchaînés devant le domicile du leader travailliste Jeremy Corbyn aux alentours de 14h.

Des activistes se sont également attachés à des trains, entraînant de fortes perturbations. Certains ont même déployé une banderole sur l'un d'entre eux, à la station de métro de Canary Wharf, dans l'est de Londres : «Climat, urgence.»

Scotland Yard a en outre dénombré, le 16 avril, 55 lignes de bus ayant vu leur trafic interrompu, affectant un total 500 000 passagers.

Ainsi, le 17 avril, les autorités ont désactivé le Wi-Fi dans les stations de métro afin d'empêcher les militants soucieux de perturber les services de métro de coordonner leurs efforts, selon le journal britannique The Scotsman. D'après France info, quelques centaines de manifestants se sont d'ailleurs relayés pour bloquer les accès dans le centre de Londres.

Le maire de Londres Sadiq Khan a exprimé son «extrême inquiétude [devant] les projets de certains manifestants de perturber le métro londonien». «Cibler les transports en commun ne ferait que nuire à la cause que portent ceux qui luttent contre le changement climatique», a déclaré l'élu travailliste.

Au Royaume-Uni, Extinction Rebellion annonce trois revendications : la proclamation d'un «état d'urgence climatique et écologique», l'élaboration d'un plan d'actions pour «réduire à zéro» les émissions nettes de gaz à effet de serre d'ici 2025 et la création d'une «assemblée citoyenne» sur les questions de justice climatique.

«On va continuer d'occuper les lieux jusqu'à ce que le gouvernement nous écoute», a affirmé le 16 avril James Fox, porte-parole de l'organisation. «Beaucoup d'entre nous sont prêts à sacrifier leur liberté pour cette cause», a-t-il ajouté.

Le mouvement a annoncé, dans le cadre de sa «rébellion internationale», des mobilisations dans 80 villes de 33 pays jusqu'au 22 avril.

Lire aussi : Des portraits de Macron décrochés de mairies pour dénoncer son inaction climatique (IMAGES)

17 Apr 23:06

«L'Équateur a violé les droits constitutionnels d'Assange»

Le Foreign Office britannique aurait promis au Président de l'Équateur, Lenin Moreno, que Julian Assange ne serait pas extradé vers un pays où il risquerait la peine de mort. Sputnik a discuté avec Robert Tibbo, avocat de l'ex-agent de la CIA, Edward Snowden, des perspectives d’extradition du fondateur de WikiLeaks vers États-Unis.
17 Apr 23:06

Les lanceurs d’alerte sont désormais sous la protection de l’Union européenne?

À une écrasante majorité, les députés européens ont adopté le 16 avril de nouvelles règles qui offrent désormais aux lanceurs d'alerte davantage de protection sur le territoire des pays membres de l'Union européenne.
17 Apr 23:04

L’aviation militaire chinoise maintient une forte activité près de l’espace aérien japonais

by Laurent Lagneau

Les pilotes de chasse japonais n’ont pas le temps de s’ennuyer. En effet, selon des chiffres donnés par Tokyo, ils ont dû décoller à 999 reprises pour intercepter et identifier des aéronefs s’approchant d’un peu trop près de l’espace aérien nippon au cours de ces 12 derniers mois. Si ce chiffre est élevé, il reste...

Cet article L’aviation militaire chinoise maintient une forte activité près de l’espace aérien japonais est apparu en premier sur Zone Militaire.

16 Apr 23:42

Notre-Dame : des centaines de jeunes catholiques ont organisé une veillée de prière dans les rues de Paris

by Koba
NOTRE-DAME – De jeunes catholiques français ont organisé une veillée de prière ce mardi 16 avril au soir, au lendemain de l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris. Elle a débuté en début de soirée à Saint-Sulpice avant de se poursuivre place Saint-Michel. La foule s’est déplacée en chantant des prières dans les rues de […]
16 Apr 23:41

Brexit. Faiblesse de l’Europe et incapacité de ses principaux dirigeants

by Polémia
Un député européen par région pour des élections vraiment européennes ?
L’Europe est affaiblie, en proie à des dissensions internes dues à la médiocrité de ses dirigeants. L’Europe est d’abord malade des Européistes.